In the news: Le Monde

 lemonde

La cité capte une bonne part des jeunes entrepreneurs high-tech israéliens

Posted by Marie de Vergès | February 16, 2014

Créer son entreprise seraitil devenu un jeu d’enfant dans la deuxième plus grosse ville d’Israël ?
Ce qui est sûr, c’est qu’il y a dix ans tout était plus difficile.
Pour se lancer , il fallait une grosse équipe, de gros bureaux et être capable de lever une
très grosse somme dès le départ », raconte Nissim Lehyani, patron d’Easy Social
Shop. Fondée en 2011, cette plateforme d’ecommerce, passée en deux ans de deux à
huit salariés, propose aux boutiques en ligne de vendre leurs produits sur
Facebook . Avec son associé, rencontré à l’université, Nissim Lehyani a choisi
tout naturellement de s’installer sur le boulevard Rothschild. Et tant pis s’il doit
débourser une somme colossale pour le loyer.« Ici, en marchant une minute,
montre en main, on est sûr de rencontrer un autre créateur d’entreprise : ça peut
rendre service et ça crée des opportunités », explique le jeune homme de 31 ans,
qui a quitté le confort d’un poste chez le groupe américain Cisco pour se lancer dans cette aventure.